LOGO BLOGEmploi en aménagements paysagers Jardin botanique topiaires

    

 Les  offres d'emploi

Le marché de l'emploi

Les fiches métiers

 Les offres d'emploi sont mises à jour régulièrement

 

Vous souhaitez recevoir les nouvelles offres d'emploi, inscrivez vous à la Newsletter...

 

Lundi 3 juillet 1 03 /07 /Juil 11:15

OUVRIER PAYSAGISTE

Autres dénominations : Jardinier d'espaces verts, Ouvrier JEV

Mission

L’ouvrier paysagiste réalise les opérations techniques de création, d’aménagement et d’entretien

d’espaces verts, de parcs et jardins ou de terrains de sport (football, golf, tennis...).

Activités

L’ouvrier paysagiste réalise des opérations de

création ou d’aménagement de l’espace vert à partir

des plans de travaux transmis :

Il prépare les sols (terrassements, drainages, bêchage,

désherbage…), effectue les semis et les plantations de

végétaux et les protège (bâche, écorce de pins, grillage…).

Il procède à l’engazonnement en utilisant les méthodes

adaptées à la topographie du sol, les équipements déjà

implantés (arrosage intégré…) .

Si nécessaire, il installe les équipements (arrosage

automatique, éclairage, jeux, mobiliers, clôtures…) et peut

réaliser la maçonnerie légère (bordures, dalles, pavés…).

L’ouvrier paysagiste réalise des opérations

d’entretien de l’espace vert :

Il taille les arbres et arbustes pour obtenir des formes

particulières (taille ornementale) .

Il effectue l’entretien des surfaces par le binage des massifs,

le ramassage des feuilles, le décapage de la mousse ou le

débroussaillage...

Il réalise l’entretien des gazons (tonte, scarification,

aération...) et régule la croissance des plantes en apportant

les éléments nécessaires (eau, engrais, traitements

phytosanitaires...).

Il règle et répare si besoin le système d’arrosage.

L’ouvrier paysagiste peut être amené à conduire des engins spécifiques

(tractopelle…).

Conditions d'exercice

L’ouvrier paysagiste réalise ses activités dans le cadre d’une entreprise du

paysage ou d’une collectivité territoriale. Il exerce sous l’autorité d’un chef

d’équipe, d’un conducteur de travaux ou directement d’un chef d’entreprise.

Ses tâches varient selon la spécialité de son employeur (création,

entretien, terrains de sport, arrosage intégré…) et l’organisation de son

établissement qui l’amène à être plus ou moins polyvalent. Ses déplacements

sont fréquents. Son activité se déroule par tous les temps.

Paysage

Paysage

Pour en savoir

Consulter la fiche ROME de l’ANPE n° 41 113, la fiche paysagiste de l’ONISEP et la fiche

paysagiste du CIDJ.

UVRIER PAYSAGISTE

Compétences et qualités

L’ouvrier paysagiste connaît les végétaux (essences, époques de floraison, variétés

caduques, persistantes…), leur développement et leur entretien. Il sait mettre en oeuvre

les méthodes de plantation ou d’engazonnement. Il dispose de bonnes capacités

d’adaptation face à la diversité des chantiers et à leurs conditions de déroulement

(climat…). Il fait preuve d’initiative et d’une certaine endurance physique et doit posséder

le sens de la minutie et du soin. Son sens du contact lui permet de s’intégrer à un

groupe et d’assurer éventuellement de bonnes relations avec la clientèle.

Formation

CAPA/BEPA Travaux paysagers ou Aménagements paysagers

CAPA/BEPA Entretien de l’espace rural ou Entretien et aménagement des espaces naturels

et ruraux

Bac professionnel agricole Travaux paysagers ou Aménagements paysagers

Bac techno STAE, spécialité Technologie des aménagements

BTSA Travaux paysagers ou Aménagements paysagers

Perspectives d'évolution

L’ouvrier paysagiste, grâce à une formation complémentaire spécifique, peut se spécialiser

dans un domaine précis (installation d’arrosage intégré, élagage, maçonnerie ou encore

terrains sportifs, golf …).

En développant une expérience d’encadrement du personnel, il peut devenir chef d’équipe.

Il peut, d’autre part, décider de s’installer comme chef d’entreprise.

Benoît BISSON, ouvrier paysagiste, Douchapt (24).

Quel est votre parcours professionnel ?

J’ai toujours voulu travailler en extérieur, en contact avec la nature. J’ai préparé

un BEPA Elevage et cultures fourragères, puis je me suis finalement tourné vers un

Bac pro Travaux paysagers en apprentissage, dont l’apport a été important tant

sur la partie théorique que pratique. J’ai ensuite poursuivi mes études en BTSA

Aménagement d’espaces verts, également en apprentissage, dans l’entreprise qui

m’emploie actuellement.

Quels sont les principaux attraits de votre métier ?

Mon métier est dur physiquement mais j’y trouve du plaisir, notamment lorsque j’observe le résultat.

La propreté de l’espace et l’esthétique créé donnent de la satisfaction. Je peux ainsi me dire que j’ai

apporté mon « petit cailloux » au chantier. En matière de création, l’ouvrier paysagiste réalise en

quelque sorte la « pièce extérieure » agissant comme le bras droit du concepteur et, en matière

d’entretien, il vise la perfection. Au-delà de la satisfaction technique, j’apprécie également l’ambiance

au sein de l’équipe.

T É M O I G N A G E

Source Guide des Métiers APECITA/ANEFA

Retour à l'accueil

W3C

  • Flux RSS des articles

Quelques images...

  • course2.gif
  • baiestbrieuc.jpeg
  • sericourt2.gif
  • colcayolle1z.jpeg
  • parc-saint-pons.jpeg
  • course-3.gif

Contact

Cliquez sur Contact

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés